Comme les rois mages...

Publié le 13 Janvier 2013

Les rois mages étaient trois, selon la tradition parce que la seule chose que l'on sait d'eux c'est qu'ils avaient amenés trois cadeaux !

Moi j'étais arrivé le soir de Noël et j'attendais qu'on me les offre, les cadeaux, que le Père-Noël dans son manteau rouge et blanc passe et me les donne. J'avais pas spécialement toujours mérité ces cadeaux, puisque je m'étais souvent battu, engueulé, énervé ; j'avais fait la tête pour embetter mes parents, j'avais élevé la voix pour rabrouer ma soeur... Bref, pas tout propre ! Non seulement, et malgré ça, j'attendais qu'on me les offre, les cadeaux, mais en plus, je n'avais rien apporté pour honorer la naissance de Jésus ! Ca c'était moche. Dieu se fait homme et je ne pense même pas à lui offrir quelque chose !

J'aurais voulu lui offrir quelque chose de beau, quelque chose qui valait cher, ma console de jeu ou mon téléphone portable. Mais, en y réfléchissant, je crois que je ferais mieux de lui offrir tout ce qui ne tourne pas rond, tout ce qui est fissuré chez moi et que j'ai beaucoup de mal à rafistoler. Ces petites choses, parfois insignifiantes, que je porte souvent comme un fardeau qui m'écrase. Ce mal que je fais si bien.

Oh oui ! Comme j'aimerais lui apporter cela avec humilité et confiance. Car pour demander à quelqu'un de nous aider à porter nos faiblesses, nos limites, il faut avoir confiance. Ma famille. Mes meilleurs amis, ceux à qui je dis tout dans la cour de récréation... Alors, c'est pas tout le monde.

 

Mais à Dieu, je peux tout lui dire, par la prière, en lui écrivant (même si on ne connait pas l'adresse), ou en rencontrant un prêtre... Après, comme les rois mages qui ont rencontré l'enfant Jésus, nous pouvons repartir apaisé, par un autre chemin.

 

Les Rois Mages

2012---2013 0006

  2012---2013 0009

Rédigé par Fañch

Publié dans #Le coin des 5-4-3

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article